Violette, framboisier sauvage et

gentiane jaune du plateau,

aubépine et fleur de sureau

des vallées cévenoles,

thym dans le sud du département….

Une cinquantaine d’espèces sauvages dessinent ainsi

la carte aromatique de l’Ardèche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A cette flore des grands espaces,

viennent s’ajouter un nombre

à peu près identique

d’espèces cultivées pour leurs

vertus médicinales,

tel le cassis pour ses feuilles,

la vigne rouge ou le pissenlit. 

Plantes aromatiques ou médicinales,

mais aussi baies, petits fruits,

ou champignons séchés vous sont proposés en petits sachets

de 20 à 100 grammes.

Un choix extraordinaire !